Animal du jour

L’animal (suréquipé) du jour

CARTE D’IDENTITÉ

Odontodactylus scyllarus, ou Crevette-mante paon, est un Stomatopode de la famille des Odontodactylidae.

Habitat : elle vit dans le bassin Indo-Pacifique, du Japon à l’Australie en passant par l’Afrique de l’Est

Taille : ce crustacé mesure entre 3 et 18 cm

Mode de vie : la Crevette-mante paon est un crustacé carnivore vivant sur les fonds marins à la recherche de proies.

CE QU’IL FAUT RETENIR SUR L’ANIMAL EN QUESTION POUR DRAGUER… OU PAS

La Crevette-mante paon porte ce nom car elle aborde une armure avec des couleurs vives, comme le rouge et le vert, sur son corps, lui donnant un aspect coloré et chatoyant. Néanmoins, cette parure colorée n’est pas ce qu’il y a de plus surprenant chez cet animal. En effet, cette Crevette-mante possède d’impressionnants outils à rendre jaloux nos ingénieurs, faisant d’elle un prédateur redoutable.

Tout d’abord, la Crevette-mante possède l’une des meilleures visions du monde animal. Ses yeux orientables au sommet de pédoncules sont effectivement composés de trois bandes ayant chacune une pseudo-pupille et plusieurs milliers de facettes. De plus, chaque bande possède 12 pigments sensibles lui permettant non seulement de voir toutes les couleurs mais également les rayonnements infrarouges et ultraviolets. Mais le plus impressionnant est leur capacité de pouvoir percevoir la lumière polarisée, des rayons lumineux ayant tous la même direction suite à leur rencontre avec une surface comme les écailles d’un poisson. Cela permet à la Crevette-mante paon de pouvoir repérer et reconnaître une proie selon la lumière qu’elle renvoie. Elle s’en sert également pour communiquer avec ses congénères : via des appendices fonctionnant comme des miroirs orientables et dont la surface est polarisante, celle-ci envoie des rayons polarisés dans une direction précise percevables par un congénère.

Et enfin, ce qui vaut son nom à la Crevette-mante : ses deux pattes avants. La Crevette-mante paon présente des pattes avants en forme de massue dont elle se sert pour chasser les mollusques dont elle se nourrit. Après avoir attrapé un mollusque ou un crustacé, celle ci l’attrape, l’oriente bien en face de ses pattes-massues, et frappe sa cible à la vitesse d’une balle de calibre 22, soit aux alentours de 500 m/s ! La vitesse est telle que l’eau boue autour des pattes et est susceptible de créer une onde de choc capable de tuer la cible, même si elle l’a manquée. Elle peut même briser des vitres d’aquarium trop fragiles !

Sources :

http://www.slate.fr/life/70633/crevette-mante-superpouvoirs-vision-couleurs-squille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.