Français

L’animal (punk) du jour

© CHRIS VAN WYK 

CARTE D’IDENTITÉ

Nom: La tortue australienne de la Mary River porte pour nom scientifique Elusor macrurus. Avec des algues en guise de crête sur sa tête, elle est plus communément appelée « tortue punk ».

Habitat: Cette tortue vit exclusivement dans les eaux douces de la Mary River dans le Sud-est du Queensland en Australie dans des bassins entre 1 et 4 mètre de profondeur.

Taille: La longueur moyenne de la carapace à maturité est de 23 cm pour les femelles et de 31,5 cm pour les mâles, affichant sur la balance une masse de 8 Kg.

Mode de vie: La tortue de la Mary River peut atteindre les 100 ans et ne peut pas se reproduire avant l’âge de 20 ans. Elles sont généralement herbivores mais peuvent manger de la matière animale et se nourrissent principalement d’algues filamenteuses.

CE QU’IL FAUT RETENIR SUR L’ANIMAL EN QUESTION POUR DRAGUER … OU PAS

Cet animal peu commun utilise en effet le même orifice pour uriner et se reproduire, mais pas uniquement : ce même organe, le cloaque, lui permet aussi de respirer par son arrière-train grâce à des glandes spécialisées, ce qui lui donne cette capacité de rester jusqu’à trois jours sous l’eau sans jamais remonter à la surface terrestre.

A force de passer ses journées immergée sous l’eau, la tortue punk se retrouve souvent avec une crête d’algues fluorescentes qui poussent sur sa carapace, la tête ou d’autres parties de son corps, ce qui lui donne cet aspect «punk».

Malheureusement E.macrurus a rejoint la liste des reptiles menacés de la ZSL (Zoological Society of London). Elle est considérée actuellement comme espèce “en danger” d’après la classification de la liste rouge de l’UICN. En effet, après avoir été pourchassée pendant plus de 20 ans aussi bien en tant qu’animal de compagnie que pour ses œufs, elle a vu son habitat naturel fortement détruit par la construction de barrages.

« Comme les tigres, les rhinocéros et les éléphants, il est vital de faire tout notre possible pour sauver ces animaux uniques et trop souvent négligés » Rikki Gumbs
« afin que la tortue puisse continuer à profiter de la vie qui lui a été offerte par l’évolution » Marilyn Connel

Article écrit par Rim KAIS

Sources :