Animal du jour

L’animal (prédateur) du jour

Source photo : BFM TV

CARTE D’IDENTITÉ

Nom : Le Requin du Groenland, Somniosus microcephalus, est une espèce de requin arctique de la famille des Somniosidae

Habitat : comme son nom l’indique, ce requin occupe une large aire de répartition autour du cercle arctique. Il vit dans les eaux polaires de l’Atlantique Nord et du Pacifique Nord, à des profondeurs généralement comprises entre 200 et 400 m, bien que certains individus aient été observés à plus de 1000 m de profondeur. 

Taille : ce requin peut atteindre une taille moyenne comprise entre 2 et 4 m, avec certains individus pouvant atteindre les 7m, pour un poids moyen tournant autour des 100 kg. 

Mode de vie : le Requin du Groenland est un requin vivant dans les grandes profondeurs des eaux arctiques. C’est un animal lent avec un mode d’alimentation charognard et éventuellement prédateur opportuniste. 

CE QU’IL FAUT RETENIR SUR L’ANIMAL EN QUESTION POUR DRAGUER… OU PAS

Le Requin du Groenland est le seul requin pouvant être observé dans le cercle polaire tout au long de l’année, et est le plus grand poisson de l’Arctique. Avec une vitesse moyenne proche des 11 km/h, c’est un animal chassant par embuscade ce qui lui passe sous le nez : saumons, harengs, raies, autres requins mais également phoques et marsouins sont au menu. Il se nourrit également de charognes, telles que des restes d’ours polaire ou de bélugas ayant été retrouvés dans l’estomac de certains spécimens. 

Ce requin est également le requin le plus toxique du monde. En effet, sa chair est fortement concentrée en oxyde de triméthylamine, un composé neurotoxique procurant une sensation semblable à l’ivresse, mais pouvant également provoquer des maladies cardio-vasculaires. Elle est également fortement concentrée en urée afin de lui permettre de contrôler sa flottabilité. Malgré cela, le Requin du Groenland est consommé par les Islandais sous le nom de Hakarl. La chair est d’abord enterrée dans le sol pendant une douzaine de semaines puis séchée en extérieur quelques mois afin d’éliminer l’ensemble des toxines.

Mais ce n’est pas tout ! Ce requin détient également le record de longévité parmi les vertébrés ! En effet, ces requins ont une taille à la naissance d’environ 42 cm. Or, les études menées sur la croissance de ces individus ont montré que ces requins gagnaient entre 0,5 et 1 cm par an. La seule explication pour l’existence d’individus mesurant 4 m était que ces animaux avaient une immense longévité. Une équipe de chercheurs a donc mené une étude de datation au carbone 14 (Julius and al.) sur le cristallin de 28 spécimens pêchés. Le résultat est bluffant : l’âge moyen des individus pêchés est de 272 ans, avec une femelle âgée de 392 ± 120 ans.

Article écrit par Valentin Djian

Sources :

  • https://fr.wikipedia.org/wiki/Requin_du_Groenland
  • https://geerg.ca/fr/requin-du-groenland/
  • Julius Nielsen, Rasmus B. Hedeholm, Jan Heinemeier, Peter G. Bushnell, Jørgen S. Christiansen, Jesper Olsen, Christopher Bronk Ramsey, Richard W. Brill, Malene Simon, Kirstine F. Steffensen, John F. Steffensen. Eye lens radiocarbon reveals centuries of longevity in the Greenland shark (Somniosus microcephalus), Science vol. 353, issue 6300, pp 702-704, Août 2016