L’animal (algue) du jour

Crédit photo: Australie, Greg Lecoeur

CARTE D’IDENTITÉ

Nom : Appartenant à la famille des Syngnathidae (on y retrouve la très populaire sous-famille des hippocampes), le Phycodurus eques est plus connu sous le nom de Dragon de mer feuillu. Il est également appelé hippocampe feuille bien qu’étant un syngnathe (l’autre sous-famille bien moins célèbre).

Habitat : Même s’il se déplace dans des eaux peu profondes, c’est-à-dire jusqu’à 30m, un trajet jusqu’en Australie et des yeux de lynx sont nécessaires pour réussir à l’observer.

Taille : Il est l’un des plus grands Syngnathidés avec ses 35 cm de long !
Mode de vie : Grâce à son apparence toute particulière, ce dragon de mer se cache dans les plants de kelp où ni prédateurs, ni crustacés (dont il se nourrit) ne le reconnaissent. Il peut ainsi y vivre camouflé pendant 8 ans.

CE QU’IL FAUT RETENIR SUR L’ANIMAL EN QUESTION POUR DRAGUER … OU PAS

La majorité des syngnathidés ont inversé les rôles de la parentalité et le dragon de mer feuillu en fait partie. Même s’il n’a pas opté pour l’option poche ventrale comme les hippocampes, le mâle s’occupe d’environ 250 œufs qu’il maintient sous sa queue. Au bout de 9 semaines, tous les petits alevins sont libérés mais seulement 5% d’entre eux arriveront à l’âge adulte.

Son nom Phycodurus veut littéralement dire en grec peau d’algue de mer !

Article écrit par Alizée JAMONT

Sources :

https://fishbase.mnhn.fr/summary/15908

https://www.nationalgeographic.com/animals/fish/facts/leafy-sea-dragon

https://oceana.org/marine-life/ocean-fishes/leafy-seadragon

Wilson, A. B., Ahnesjo, I., Vincent, A. C., & Meyer, A. (2003). The dynamics of male brooding, mating patterns, and sex roles in pipefishes and seahorses (family Syngnathidae). Evolution57(6), 1374-1386.

Breder, C. M., & Rosen, D. E. (1966). Modes of reproduction in fishes.