Biocalendrier de l'Avent

La trépanation, un casse-tête historique

Chers biologistes férus d’histoire, avez-vous entendu parler de la trépanation ? Pour ce 7ème jour de décembre, nous allons vous présenter cette coutume pour le moins originale.

Crâne avec traces de trépanation retrouvé par les archéologues

La trépanation, pratique consistant à faire un trou dans le crâne pour accéder au cerveau, est utilisée depuis des millénaires par certaines cultures humaines. Mais pourquoi endurer un tel trépas, vous demandez-vous ?

Déjà dès le Néolithique, la trépanation est utilisée avec des outils tels que le silex (là, on se réjouit de notre petit bistouri moderne). Les paléontologistes pensent que nos ancêtres effectuait cette opération barbare pour à des fins thérapeutiques pour soigner certaines pathologies comme par exemple atténuer les fortes pressions intracrâniennes des méningites, traumatismes crâniens et autres maladies neurologiques.

A l’époque, la médecine se mêlant à la sorcellerie et à la religion, la trépanation servait aussi à faire fuir les esprits malins de leur hôte, les morceaux de crâne découpés servant d’amulettes protectrices. Dans certaines civilisations, (égyptienne, sumérienne), les disques d’os crâniens étaient également prélevés sur les cadavres (drôle de façon de fêter Halloween). Au Tibet, la trépanation était présentée comme une façon d’ouvrir le troisième œil.

Avec les siècles, les outils ont évolués et la pratique de la trépanation n’a pas cessé ! Dans les années 70, Joe Mellen pratique une trépanation sur son propre crâne afin de profiter d’effets hallucinogènes et s’élever spirituellement… Eh bien il devait déjà assez halluciner pour avoir eu cette idée !

Rédigé par : MB

 

Sources :

http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/a/article-le-neolithique-age-d-or-de-la-trepanation-21063.php

https://dailygeekshow.com/trepanation-russie-mystique/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Tr%C3%A9panation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.