Biocalendrier de l'AventBiocalendrier de l'Avent 2020

Un remède contre la paralysie motrice

©HANDOUT / AFP NATURE PUBLISHING GROUP / AFP

Et s’il était possible de permettre aux paraplégiques de marcher de nouveau ? Des études prometteuses mettent au point diverses solutions pour redonner le contrôle de leurs membres aux personnes paralysées. En effet, il a été montré qu’il est possible de reconnecter au cerveau les nerfs impliqués dans le mouvement suite à une blessure de la moelle épinière.

La moelle épinière est un organe essentiel du mouvement. C’est une partie du système nerveux se trouvant dans la colonne vertébrale. Elle est impliquée dans la circulation des informations entre le cerveau et le corps. Lorsqu’il y a une lésion au niveau de la moelle épinière, la circulation de ces informations n’est plus possible et cela engendre des paralysies. La moelle épinière est donc une sorte d’intermédiaire entre les informations sensitives vers le cerveau et les ordres moteurs provenant de celui-ci.

Les études se sont donc penchées sur cet organe afin de trouver une solution pour rétablir la transmission des informations entre le cerveau et le système nerveux périphérique. Cette transmission peut être facilitée grâce à une stimulation électrique épidurale. Cela permettrait de restaurer une activité motrice.

En 2018, une électrode a été implantée au niveau de la lésion d’un homme paraplégique de 29 ans. Il a suivi diverses sessions de stimulations électriques ainsi que d’exercices physiques durant une durée totale de 43 semaines. En deux semaines, il était capable de se lever et de faire quelques pas à l’aide d’un harnais qui le soutenait. Par la suite, il est parvenu à marcher sans l’aide de ce harnais mais toujours avec un appui fourni par un déambulateur. Grâce à cet implant et à cette stimulation électrique, l’homme a récupéré le contrôle de ses jambes. Malheureusement, il ne pouvait pas marcher sans aucune aide et si la stimulation s’arrêtait, il était impossible pour lui de bouger ses jambes.

D’autres personnes sont parvenues à retrouver le contrôle de leur membres mais grâce à une puce électronique. C’est le cas d’un américain qui était paralysé des épaules aux pieds à la suite d’un accident. Cependant, il peut désormais utiliser ses mains. Cela est possible grâce à un système appelé NeuroLife créé par une équipe de scientifiques américains. Ce système, contrairement à celui évoqué précédemment, ne passe pas par la moelle épinière. En avril 2014, une puce d’ordinateur a été greffée dans le cortex moteur du cerveau d’un tétraplégique. Le but de cette puce est de transmettre les pensées à un ordinateur. Celui-ci va les décoder et va envoyer les ordres du cerveau à une série de bracelets qui stimulent électriquement les muscles du bras. Pour parvenir à ces résultats, les chercheurs ont étudié les signaux impliqués dans les mouvements de la main. Si l’homme ne parvenait pas à bouger ses mains, cela n’était pas dû à un problème au niveau du cerveau. Les signaux étaient donc intacts mais la moelle épinière bloquait ses signaux car elle était lésée. Leur objectif était donc de trouver un moyen de passer outre la moelle épinière, ce qu’ils ont réussi. Deux mois après l’implantation de la puce, il était capable d’ouvrir et de fermer sa main juste en pensant aux mouvements.

Les études sur ces solutions ne sont pas encore finies et il reste encore du chemin à faire. Cependant, c’est un véritable espoir pour les paraplégiques qui pourraient marcher de nouveau dans un futur proche.

Article rédigé par Alizée Fernandes Pereira

Bibliographie :