Français

L’animal (fossile) du jour

© Laurent Ballesta

CARTE D’IDENTITÉ

Nom : Cœlacanthe est un ordre de poissons faisant partie des sarcoptérygiens contenant les espèces qui ont effectué la sortie des eaux. Il existe de nombreux fossiles de cet ordre et deux espèces vivantes connues du genre Latimera.

Habitat : Ce poisson vit dans les profondeurs dans des grottes sous-marines. Il est présent dans des zones très localisées le long des côtes d’Afrique de l’Est et de la mer de Célèbes dans le Pacifique.

Taille et poids : 1,20 à 1,80m de long avec un poids de 20 à 90 kg ou plus !

Mode de vie : Un cœlacanthe vit entre 25 et 48 ans ! Le cœlacanthe nage lentement (conformément à son métabolisme très lent) à grande profondeur (environ 150 m), il utilise ses nageoires pectorales avec habileté pour se déplacer ou saisir des proies. C’est un chasseur carnivore nocturne qui se nourrit d’invertébrés, de calamars et de poissons. Il est ovovivipare c’est-à-dire que les petits naissent déjà formés de la femelle.

CE QU’IL FAUT RETENIR SUR L’ANIMAL EN QUESTION POUR DRAGUER … OU PAS

Les Cœlacanthes sont apparus au Dévonien, c’est-à-dire il y a 410 millions d’années. Les scientifiques ont longtemps pensé qu’il avait disparu, mais en 1938 un spécimen fut pêché sur la côte est-Africaine. Puis plus tard des colonies ont été identifiées en Indonésie près de l’île de Célèbes. On pourrait dire que ce poisson a ressurgi du passé, en effet ils n’ont que très peu évolué morphologiquement en 350 millions d’années.

De plus, ces poissons possèdent une poche de gaz avec des parois épaisses qui est le vestige d’un poumon ancestral ! Assez étonnant pour un poisson vivant à 150 m me direz-vous, mais leurs poumons primaires sont le reliquat de leur ancêtre qui vivaient à la surface de l’eau, on considère d’ailleurs les poissons à nageoires charnues, dont il fait partie, comme les possibles ancêtres des premiers animaux terrestres à quatre pattes.

Article écrit par Gabrielle OUROUS

Sources :