Français

L’animal (absent) du jour

© Kathrin Glaw

CARTE D’IDENTITÉ

Nom : Le caméléon de Voeltzkow ou Furcifer voeltzkowi est une espèce de caméléon décrite en 1893 par Oskar Boettger. Il tire son nom de celui qui l’a collecté, Alfred Voeltzkow.

Habitat : Il s’agit d’une espèce endémique de Madagascar.

Taille : Il mesure une vingtaine de centimètres.

Mode de vie : Les caméléons de Voeltzkow ont un cycle de vie obligatoire d’un an durant lequel ils naissent, atteignent leur majorité sexuelle au bout de quelques mois, se reproduisent, pondent puis meurent peu après. Ils passent ainsi la plupart de leur vie dans un œuf et ne sont présents sous leur forme adulte qu’à la saison des pluies. 

CE QU’IL FAUT RETENIR SUR L’ANIMAL EN QUESTION POUR DRAGUER … OU PAS

Les caméléons de Voeltzkow sont méconnus, et pour cause ! Après leur découverte par le biologiste et botaniste allemand Alfred Voeltzkow qui n’avait trouvé que des mâles en 1893 ; l’espèce n’a plus été aperçue pendant 125 ans et était même considérée éteinte jusqu’à sa redécouverte en 2018 ! 
Lorsqu’elles sont enceintes, stressées ou en présence de mâles, les femelles du caméléon de Voeltzkow “rougissent”, elles se pâment de couleurs brillante – pourpre, orange, rouge, vert, noir et blanc – avec des motifs saisisants. 

Sa longue disparition aux yeux du monde s’explique probablement à cause de son cycle de vie très court. Celui-ci à été extrapolé à partir de son proche parent, Furcifer labordi. 

Sitôt paru, sitôt reparti ! Le caméléon de Voeltzkow pourrait bien être en danger à cause de la fragmentation de son habitat due à la déforestation.  

Article écrit par Maël Guegan

Sources :