VAMOS « Espèces d’ours ! »

Posté le Posté dans News Symbiose 6

Le samedi 3 décembre 2016, nous avons organisé notre 17ème VAMOS, cette fois-ci au Muséum National d’Histoire Naturelle pour une visite de l’exposition temporaire « Espèces d’ours ». Lors de ce VAMOS nous avons pu être accompagnés par Adrienne Gastineau, doctorante au muséum, experte des ours. Elle nous a présenté les différents spécimens ainsi que les différents objets de cette exposition.

L’ours, bien qu’appartenant à l’ordre des Carnivores (il possède en effet des canines), n’a pas un régime carnivore mais bien omnivore. Sa mâchoire possède des dents carnassières broyeuses et non pas coupantes comme le tigre. Ses nombreuses molaires aplaties le différencient encore une fois du tigre, qui lui en compte très peu et sont bien plus coupantes.

Comme la plupart d’entre vous le savent déjà, les ours grimpent très bien aux arbres. Ce qui est d’autant plus intéressant est que certaines espèces d’ours sont capables de rester pendant plusieurs jours au sommet d’un arbre, comme l’ours à lunettes qui peut rester jusqu’à 4 jours dans un arbre à 15m de haut. Il y construit des nids pour se reposer et sa nourriture est alors à portée de main.

L’ours, comme la marmotte, est un animal qui, durant l’hiver, entre dans un état de somnolence intense et ralentit son métabolisme tout en puisant sur ses réserves de graisse. Sa température corporelle est d’environ 38°C comme pour la marmotte. Cependant, bien que leur température diminue pendant cette période, la température corporelle de la marmotte chute jusqu’à 5°C en hiver, on parle d’hibernation, alors que celle de l’ours se maintient à 32°C, on parle d’hivernation. En effet, cette période de sommeil prolongée chez l’ours peut être entrecoupée de moment de réveil et nécessite donc de garder une température assez élevée pour pouvoir réagir efficacement en cas de besoin.

Pour clore notre retour sur cette expo des ours, voici une petite anecdote sur la légende de la Grande Ourse afin de mêler biologie animale et astronomie :

“Découvrant des traces d’ours près de leurs habitations, 3 frères partirent chasser l’animal. L’ourse sentant leur présence, grimpa sur une montagne. Arrivée en haut, se trouvant coincée, elle s’élança dans le ciel. Les chasseurs la suivirent. Depuis, ils forment la constellation la plus connue des 88 constellations. (L’Ourse est formée des quatre étoiles formant la casserole et les trois étoiles du manches représenterait les trois hommes).”

L’expo est encore là jusqu’au 19 juin 2017, alors n’hésitez pas à passer faire un coucou aux ours ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *