The Twins Study – les pieds sur Terre et la tête dans les étoiles pour les frères Kelly.

Posté le Posté dans Science

Ou l’opportunité unique de connaître les effets de l’espace sur le corps humain grâce à ces jumeaux…

Etre jumeaux, et pourtant ne pas avoir le même âge… Paradoxal n’est-ce pas ? Pourtant, lorsque la NASA enverra Scott Kelly dans l’espace pour une durée de 342 jours afin d’étudier l’effet d’un voyage dans l’espace sur le corps humain, son frère jumeau Mark restera à Terre pour subir une série d’examens. Le but étant de comparer les différences physiologiques entre les deux frangins qui possèdent le même patrimoine génétique mais qui seront dans des environnements totalement différents.

Pourquoi donc  ?

On sait déjà que  les muscles s’atrophient, les os se fragilisent, et le cœur perd un peu de son souffle, par exemple. Mais il est indispensable d’affiner ces connaissances pour donner un  aperçu plus large sur les effets subtils et les changements qui peuvent survenir dans les vols spatiaux par rapport à l’environnement terrestre.

Que veut-on étudier exactement ?

Les études porteront sur ​​quatre domaines:

  • la physiologie humaine : observer les changements au niveau des organes du corps humain
  • la santé comportementale : observer les effets sur le comportement, perception, le raisonnement, la prise de décision et la vigilance
  • la microbiologie / le microbiome: étude du stress alimentaire
  • études moléculaires ou –omiques: études dont la  façon dont les gènes dans les cellules sont activés et désactivés à la suite des vols spatiaux; et comment les facteurs de stress comme les radiations, et les changements rapides de la microgravité dans les protéines et les métabolites recueillis dans des échantillons biologiques

Bien que les enquêtes menées sur les frères Kelly ne soient pas censés fournir des données définitives sur les effets du vol spatial sur les individus – parce que se baser sur seulement deux sujets est bien trop faible – ils serviront de démonstration pour des initiatives de recherche futures.

Avec qui est réalisée cette étude ?

L’étude Twins résulte d’une coopération nationale multi-facettes entre les universités, les entreprises et l’expertise du laboratoire de gouvernement. Plus de dix universités, les laboratoires biomédicaux de la NASA ou encore le NSBRI (National Space Biomedical Research Institute Consortium) sont impliqués dans cette étude.

Mais alors, pourquoi ils n’auraient plus le même âge tout d’un coup ?

Paradoxalement, l’espace vous rend jeune… et vieux.

L’espace rend vieux : ce n’est pas une partie de plaisir pour notre corps qui subit un choc lors de ce genre de voyage : c’est un environnement qui a tendance à faire vieillir prématurément l’organisme puisque les rayons cosmiques vont réduire les télomères (on rappelle qu’à chaque division cellulaire les télomères se raccourcissent et lorsqu’ils deviennent trop courts, la réplication s’arrête). Cependant  cela n’effraie pas le courageux Scott puisqu’il souhaite vivement qu’un jour on puisse réduire les effets négatifs d’un voyage pour aller au-delà de nos limites actuelles. En partant 342 jours, celui-ci aura passé plus de cinq cent jours dans l’espace quand il rentrera sur Terre en 2016, tout comme son compagnon de vol. Autrement dit, il va prendre un petit coup de vieux.

Mais si l’espace rend vieux, il rend également jeune ! Car en rentrant sur Terre dans un an, Scott sera plus jeune de 25 millionièmes de seconde par jour que son frère Mark qui est né 6 minutes avant lui. Après 342 jours, il sera 8,6 millisecondes plus jeune qu’avant.

Sources :

Pour plus d’informations sur le sujet, notamment sur les recherches menées dans les quatre domaines, je vous invite à vous rendre sur le site de la NASA : http://www.nasa.gov/content/twins-study/#.VRx4vPmsWSo

Pour plus d’explication sur l’âge et l’espace : http://www.gizmodo.fr/2015/03/29/paradoxe-lastronaute-scott-kelly-reviendra-plus-jeune-et-plus-vieux-que-son-frere-jumeau.html

https://www.youtube.com/watch?v=cnM_ZVvZA_o

http://www.itele.fr/monde/video/la-nasa-etudie-les-effets-de-lapesanteur-sur-deux-jumeaux-astronautes-117742

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *