L’animal (pinçant) du jour

Posté le Posté dans Animal du jour


Astacopsis gouldi

CARTE D’IDENTITÉ 

Nom : L’écrevisse géante de Tasmanie (Astacopsis gouldi), est, comme on n’aurait jamais pu le croire une écrevisse géante et dans sa grande modestie, l’invertébré d’eau douce le plus grand du monde s’il vous plaît. 

Habitat : C’est une espèce endémique : on la trouve uniquement dans les eaux douce de Tasmanie d’où son nom.

Taille : Elle  pouvait atteindre 5 kg et une longueur de 80 cm de long, mais de nos jours, il serait rare de croiser une challengeuse de 2kg.

Mode de vie : Cet animal protégé depuis 1995 a une durée de vie pouvant atteindre 40 ans. Ses principaux prédateurs sont les ornithorynques, le poisson Gadopsis marmoratus, le rakali et bien malheureusement l’homme malgré sa pêche illégale.

 

CE QU’IL FAUT RETENIR DE L’ANIMAL EN QUESTION POUR DRAGUER (… OU PAS)

Les terres australiennes renferment bien des merveilles du règne animal. On y trouve la plus grande écrevisse, mais également la plus petite (Tenuibranchiurus glypticus). Ces espèces sont endémiques à l’Australie c’est à dire qu’on ne peut les trouver nul part ailleurs sur notre chère planète. Cet écosystème particulier est menacé par bien des dangers qui entraînent très rapidement l’extinction d’une espèce (souvenons nous du Tigre de Tasmanie). Notre écrevisse géante n’est pas épargnée par les nombreuses menaces de son environnement. Il a été constaté, sur la base de l’état de l’habitat, des documents historiques et des rapports anecdotiques, des extinctions ou de fortes réductions de la population  dans plusieurs zones de l’Australie.

Sources :

https://fr.wikipedia.org/

http://www.iucnredlist.org/

http://www.arkive.org/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *