Un concours à l’UPMC pour nos jeunes chercheurs… Mardi 1er Avril 2014

Posté le Posté dans News Science

A l’UPMC, il y a de l’animation pour le 1er avril…
un concours des plus originaux s’amène …

Le concours « Ma thèse en 180 secondes » SORBONNE UNIVERSITES

Le défi :      1 thèse + 1 diapositive + 1 doctorant = 3 minutes pour transmettre des sujets passionnants devant un public et un jury.

20 jeunes chercheurs ont 180 secondes pour nous présenter leur projet de recherche …et une seule diapositive leur est autorisée pour nous transmettre leur passion !

Les candidats :     20 doctorants de l’UPMC ou des établissements partenaires de Sorbonne Universités.

Le jury :      5 personnes dont :

 – une directrice de laboratoire, Sylvie Dufour (directrice de recherche au CNRS)
– un médiateur scientifique, Tanguy Schindle
– une journaliste, Marina Julienne
– une étudiante, Florence Bui, présidente de Symbiose 6
– une personnalité issue du monde socio-économique, Sylvain Allano, directeur scientifique et technologies futures à PSA Peugeot Citroën

Le jury désignera un lauréat qui participera au concours régional au mois de mai.

Mais vous aussi, le public, vous pouvez voter le/la plus méritant(e) pour  prix du public UPMC 2014.

Vous voulez découvrir des sujets de recherches passionnants ?

Voir des candidat relever ce défi des plus étonnants ?

Voter pour votre candidat que vous trouverez le plus convaincant?

Alors venez nombreux

le mardi 1er avril

à lamphi 25

de 18h à 20h

INSCRIPTION OBLIGATOIRE sur le site officiel (cliquer ici) car les places sont limitées !

Plus d’informations sur la soirée -> cliquer ICI et LA

Alors rendez-vous le 1er avril !! Et promis, ceci n’est pas un poisson d’avril 😉

Biologiquement vôtre,

Symbiose 6

One thought on “Un concours à l’UPMC pour nos jeunes chercheurs… Mardi 1er Avril 2014

  1. Les participants étaient de très bonne qualité, et les sujets divers, variés et très intéressants. Bravo et merci à eux.
    Il serait vraiment très judicieux de permettre au public de poser des questions aux intervenant cela pourrait induire un échange et à la fois l’émancipation de tout le public qui semble être pour la grande majorité des étudiants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *