Théorie cellulaire

Posté le Posté dans Biocalendrier de l'Avent

Salut à tous !!

Les fêtes arrivent pour notre plus grand bonheur ! Afin de vous faire patienter, nous vous avons concocté un Calendrier de l’Avent spécial biologie, le Biocalendrier de l’Avent. Nous allons vous faire découvrir ou redécouvrir une partie de l’histoire de cette science qui occupe une grande partie de nos vies étudiantes.

Pour ce 1 décembre, revenons sur la notion de “cellule”.

C’est en 1665 qu’il a été attribué à Robert Hooke la première description d’une cellule biologique faite à partir de l’observation de nos amis les végétaux. Le mot “cellule” est ainsi entré dans notre vocabulaire de biologiste à partir de 1667.

Puis Antoni Van Leeuwenhoek a apporté de grande précision à leur description grâce au microscope (vous avez le nom de l’un des hommes responsable de la plupart de nos nuits blanche avant les partiels de biocell).

Il faudra attendre le XIXeme siècle pour que la terminologie “cellule” soit définie comme l’unité structurale et fonctionnelle des plantes et des animaux. L’ouverture de la recherche sur ces dernières a permis de mettre fin à la théorie de la génération spontanée (magie magie) dans la communauté scientifique.

Bien que nous connaissons davantage les rouages des mécanismes cellulaires, aujourd’hui, cette unité structurale complexe, nous intrigue toujours. C’est donc à nous d’alimenter ce casse-tête sans fin.

Rédigé par : Jenny Y.

Image : http://www.beatricebiologist.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *