L’animal (feuillu) du jour

Posté le Posté dans Animal du jour
Hippocampe-feuille-le-dragon-de-mer-feuillu-photo-01
Phycodurus eques, l’hippocampe feuille

CARTE D’IDENTITE

Nom : l’hippocampe feuille, alias dragon de mer feuillu, de son nom latin Phycodurus eques fait partie de la famille des Syngnathidae.

Taille : bien que cet animal mesure 2 à 30 cm, je doute que vous en voyez en passant vos vacances sur les côtes australiennes !

Habitat : l’hippocampe feuille est une espèce marine, que l’on retrouve au sud des côtes ensoleillées de l’Australie. Ce petit dragon de mer vit généralement dans les eaux tempérées peu profondes (jusqu’à 50 mètres) où il se cache parmi les herbes et les rochers. Il n’est pas sédentaire, il voyage autour de son habitat à plusieurs centaines de mètres ! Et oui cette petite chose feuillue est dotée d’un sens de l’orientation exceptionnel !

Reproduction : Comme chez la plupart des hippocampes, c’est le mâle qui est chargé de s’occuper des oeufs, que la femelle lui dépose dans la queue (non il ne faut pas voir de sous entendu…) par l’intermédiaire d’un long tube. La femelle est capable de produire jusqu’à 250 petits oeufs rose vifs, dont seulement 5% survivent ! Il faut ensuite compter neuf semaines, jusqu’à la naissance de nos petits hippocampes feuillus. Lors de l‘éclosion des oeufs, ceux-ci vireront couleur pourpre ou orange et le mâle agitera sa queue en la frottant contre des algues et des rochers pendant 24 à 48 heures pour laisser les nourrissons sortir. Une fois né, le petit dragon des mers est indépendant et se nourrit de zooplancton avant de commencer à chasser des mysidacés (petits crustacés pélagiques).

CE QU’IL FAUT RETENIR SUR L’ANIMAL EN QUESTION POUR DRAGUER (…OU PAS)

L’hippocampe feuille possède, comme son nom l’indique de longues protubérances en forme de feuille sur tout le corps, qui ne sont en fait qu’un camouflage car il est sujet à de nombreuses menaces, notamment capturé par des collectionneurs et utilisé en médecine alternative. Il possède une nageoire pectorale (au dessus de son cou) et une nageoire dorsale (vers sa queue) qui lui permettent de se propulser dans l’eau. Il est capable de changer de couleur (vert, rouge ou jaune) en fonction de son alimentation, de son âge ou de son lieu de vie. De plus, les nageoires qu’il possède sont  totalement transparentes, ce qui fait le charme de ce petit animal !

Sources :

http://fr.wikipedia.org/

http://photomonde.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *